Fédération des Organisations des Producteurs Agricole du Congo au Nord-Kivu

Les agriculteurs familiaux de la pomme de terre de Masisi ont besoin du crédit agricole : la solution reste la mise en place du FONADA

jeudi 15 décembre 2016 par Jean Baptiste Musabyimana

Les représentants de coopératives des agriculteurs de la pomme de terre à Masisi au Nord Nord-Kivu ont exposé devant le public de Goma, lundi 12 décembre, les différentes variétés de la pomme de terre consommée dans la région de Grands Lacs. Il s’agit de Penape, Kinigi,-58, Gahinga, Victoria, Cruza, Kirundo... C’était au cours d’une « Journée portes ouvertes » organisée par la Fédération des organisations des producteurs agricoles du Congo (FOPAC) avec appui financier d’EAFF et Agriterra afin de connecter ces producteurs au marché rémunérateur et au financement. Des commerçants et banquiers étaient conviés à ce grand rendez-vous paysans.

Au nom de la FOPAC Nord-Kivu, son secrétaire rapporteur, Shamafu Rwasa Mukunda Ngoma, a plaidé pour la mise en place du Fonds national pour le développement agricole (FONADA) afin de permettre aux agriculteurs d’accéder aux crédits bancaires et subvenir à leurs activités. « Les producteurs agricoles de la province du Nord-Kivu et des autres provinces ont le souci d’aller vers le gouvernement pour demander aux décideurs de créer des mesures d’accompagnement des agriculteurs », a-t-il indiqué.
Selon lui, la conjoncture économique actuelle ne facilite pas la tâche aux agriculteurs. Mais également, le gouvernement tant provincial que national devrait réhabiliter les routes de dessertes agricoles pour faciliter l’écoulement de pomme de terre vers les villes urbaines.
Selon Shamafu Rwasa Mukunda Ngoma, la pomme de terre est cultivée sur deux saisons culturales au cours de l’année à Masisi et sa production mensuelle, uniquement pour ce territoire est estimée à plus de 1000 tonnes.
Notons que depuis plus de deux ans, la professionnalisation de la culture de la pomme de terre par les producteurs familiaux de Masisi connait un accompagnement de la FOPAC Nord Kivu à travers un financement d’EAFF et d’Agriterra. Déjà quatre coopératives sont à pied d’œuvre, il s’agit de la COOPADECO de Kingi, COOAMA de Kilolirwe, COAPAKA de Karuba et COAPARU de Rubaya. « Nos coopératives sont déterminées à fournir d’avantage la pomme de terre sur le marché de la province du Nord Kivu avant de l’’étendre vers la ville sœur de Bukavu et au Rwanda pays voisin. Pour une seule saison de quatre mois nous venons de récolter 180 tonnes sur nos 9 hectares loués dans la ferme Espoir de la famille présidentielle » rassure monsieur Muhawe, président de la COOPADECO. Conscient de l’importance de dialoguer avec les banquiers, les producteurs agricoles estiment que cette opportunité est à développer au cours des années suivantes afin, qu’ensemble, tous les acteurs de la chaine de valeur pomme de terre puissent contribuer à la professionnalisation de cette culture qui contribuent efficacement à la sécurité alimentaire de la province du Nord Kivu.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179 / 52772

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Publications  Suivre la vie du site La lettre d’information   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Adresse du siège de la FOPAC NK: 78, Avenue Walikale,Quartier Himbi II;Commune de Goma, Ville de Goma,Province du Nord-Kivu
Tél : Conseil d'Administration: +243994 196 568
Secrétaire Exécutif: +243 998 625 497/ +243 811 706 019
E-mail : fopacrdc@yahoo.fr et fopacrdcongo@gmail.com

Soutenu par la DGD (Belgique)  et le CSA