Fédération des Organisations des Producteurs Agricole du Congo au Nord-Kivu
Nord Kivu :

Des agents des OP et cadres de services étatiques à l’école de suivi-évaluation des acquis du PASA-NK

jeudi 17 octobre 2019 par Jean Baptiste Musabyimana

L’Unité de Coordination du projet PASA-NK organise , du 16 au 20 octobre à Goma, un atelier de formation sur les outils de suivi-évaluation en faveurs des agents des organisations paysannes chefs de files et cadres de services étatiques partenaires au projet d’Appui au Secteur Agricole du Nord Kivu. L’objectif général de l’atelier est de renforcer les capacités des organisations paysannes et des services publics dans le suivi et collecte des données sur les activités et sur les indicateurs des activités, des produits, d’effets d’impact du PASA-NK. C’est sous la facilitation des experts de PASA-NK notamment le chargé de suivi-évaluation , du secteur privé, de ciblage et des OP, le responsable administratif et financier et celui des aspects agronomiques et la recherche appliquée.

Cette formation sur le suivi-évaluation s’étend à cinq jours en faveur de 42 participants agents des OP (LOFEPACO, COOCENKI, SYDIP) Rikolto et FOPAC NK ainsi que les cadres de services publics en lieu avec l’agriculture notamment l’IPAPEL, IPDRAL, SENASEM, CAPSA, ONAPAC, SNSA, DVDA et UCG. Ces séminaristes vont être initiés aux outils de suivi évaluation tels que développer par le projet du PASA-NK, à la méthodologie de collecte des données, au développement des plans de collecte des données et seront initiés à la base de données à travers les applications Access et Excel pour la saisie et le stockage des données. En fin aider les agents des OP et cadres de services étatiques à explorer les outils de rapportage techniques périodiques pour les activités du PASANK.
Maitriser en profondeur le PASA-NK
« Le PASA-NK est un projet d’appui au secteur agricole du Nord –Kivu avec financement du FIDA,de l’OFID et du gouvernement de la RDCongo », rappelle Mr Daniel Bunambo,le chargé de suivi-évaluation de PASA-NK. C’est un projet qui vise à améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des ménages des petits producteurs impliqués dans le projet à travers l’amélioration de la productivité et de la rentabilité de 4 cultures (maïs, riz, pomme de terre et café arabica) pratiquées par les petits producteurs/rices.
Les partenaires du PASA-NK sont repartis en deux catégorisés dont les organisations paysannes chefs de file et les services publics qui vont mettre en œuvre les activités du projet durant sept ans en augmentant de 30% l’indice d’accumulation des biens dans les ménages tout en réduisant la malnutrition infantile de 20%, à accroître le rendement et le volume de la production du riz, de maïs, de la pomme de terre et du café au Nord-Kivu mais également en accroissant la marge bénéficiaire à l’hectare par culture. «  Les participants en atelier de formation sur les outils de suivi –évaluation sont invités à tenir compte des indicateurs du projet PASA-NK dont le nombre des ménages bénéficiaires direct, le revenu des ménages, la réduction de la malnutrition infantile, l’augmentation du rendement, l’augmentation de la marge bénéficiaire à l’ha, l’adoption de la GIFS, la vente groupée, l’effectivité des chaines des valeurs, la contractualisation entre OP et le secteur privé  » insiste monsieur Daniel Bunambo. Le Coordonnateur du PASA-NK, Monsieur Bruno Kazadi s’est réjoui de retrouver tous les participants dans cette activité importante. « A la fin du projet nous ne devrons pas évaluer des différentes façons. Il faut des indicateurs pour chaque cible bien défini car pas d’indicateur sans cible. Je vous demanderais que la suite d’exécution de ce programme soit basée sur les indicateurs et les cibles », exhorte Mr Bruno Kazadi.
Stratégies GIFS au PASA-NK
Monsieur Samson Chiruza, chargé des aspects agronomiques et la recherche appliquée au projet PASA-NK défini la Gestion Intégrée de la Fertilité du Sol comme le meilleur usage possible des stocks de nutriments se trouvant dans le sol, des amendements locaux et des engrais minéraux et permet d’augmenter le rendement des terres, tout en assurant l’amélioration et la durabilité de leur fertilité. « Cette approche impliquant l’utilisation combinée d’engrais minéraux, d’amendements organiques, de semences améliorées ainsi que de bonnes pratiques culturales constitue un élément clé pour la conduite des activités culturales dans le PASA-NK » rassure l’Ir. Samson Chiruza.
La suite de l’atelier sera consacré aux domaines d’activités du projet et modalités d’exécution, le système de suivi-évaluation, les outils de collecte des données, les responsabilités dans la collecte des données, le suivi des fonds alloués aux partenaires, le rapportage, la saisie et le stockage de données, la présentation et la communication des résultats de suivi-évaluation et finalement la mise en place des plans de collecte des données.

Jean Batiste M.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 78 / 96705

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Publications  Suivre la vie du site La lettre d’information   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Adresse du siège de la FOPAC NK: 78, Avenue Walikale,Quartier Himbi II;Commune de Goma, Ville de Goma,Province du Nord-Kivu
Tél : Conseil d'Administration: +243994 196 568
Secrétaire Exécutif: +243 998 625 497/ +243 811 706 019
E-mail : fopacrdc@yahoo.fr et fopacrdcongo@gmail.com

Soutenu par la DGD (Belgique)  et le CSA