Fédération des Organisations des Producteurs Agricole du Congo au Nord-Kivu
CSA-FORI RD Congo :

Atelier de renforcement de capacités des partenaires de CSA en RD Congo au Nord Kivu sur la Recherche-Action

mercredi 14 septembre 2022 par Jean Baptiste Musabyimana

C’est ce mercredi 14 Septembre 2022 que ce sont ouverts les travaux de l’atelier formation sur la recherche-action appliquée pour la définition et concertation avec les agriculteurs des problèmes d’action à traiter dans le cadre de la recherche action et constitution de groupes de recherche-action. Ce genre d’atelier vient pour appuyer la mise en œuvre d’un projet de Recherche Action qui réponde à la demande des agriculteurs au cours de cette période de huit jours à travers les théories et les pratiques sur terrain. L’objectif, des pratiques agro écologiques devront être innovées à travers la mise en œuvre des dispositifs de recherches actions menées avec les agriculteurs et coopératives de base des organisations partenaires pour une gestion plus durable de la fertilité des sols et la lutte contre les ravageurs des principales cultures vivrières des zones d’intervention maïs, riz et pomme de terre tout en répondant de façon effective aux difficultés et problèmes que rencontrent les agriculteurs.

Pour aborder la compréhension de cet objectif, trois questions sont à se poser (1) En quoi consiste la mise en œuvre de dispositifs de recherche-action, (2) quelle est la finalité et(3) quelles sont les questions que vous vous posez pour la mise la e ne œuvre du projet ?
Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des organisations paysannes LOFEPACO,COOCENKI,FOPAC NK et le SYDIP par le CSA afin de définir et de mettre en œuvre un dispositif de recherche-action dans le Nord Kivu (RDC) dans les domaines de la gestion durable de la fertilité des sols et la lutte contre les ravageurs qui permettre d’innover des pratiques agro-écologiques tout en répondant de façon effective aux difficultés et problèmes que rencontrent les agriculteurs dans leurs cultures de maïs, riz et/ou pomme de terre.
Une animation enrichissante
Durant huit jours, Monsieur Laurent qui est consultant issu de GERDRAL, une association de recherche-action Française des sociologues et anthropologues créée en 1980, et de madame Giovanna du CSA, va se matérialisera à travers des formations appliquées destinées aux dirigeants et aux animateurs des organisations partenaires du projet. A l’issue de cette formation les animateurs seront dotés des outils qui leur permettent de caractériser et mieux comprendre la diversité des modes de gestion durable de la fertilité des sols et la lutte contre les ravageurs, des conceptions et raisonnements sur lesquels ils reposent, depuis une compréhension globale de la dynamique des systèmes de production et des territoires, et de leur permettent de formuler et valider de façon participative les problèmes spécifiques que rencontrent les agriculteurs concernés dans la gestion de la fertilité et/ou le contrôle des ravageurs dans les cultures de maïs, riz et/ou pomme de terre et que la recherche-action doit aider à résoudre. Ils seront également capables d’organiser et animer des cadres de concertation (entre chercheurs, agriculteurs et techniciens des OP) pour la définition et mise en œuvre de protocoles spécifiques de recherches-actions paysannes qui partent des questions spécifiques que se posent les agriculteurs et de pistes de solution identifiées conjointement et en fin de capitaliser les résultats des expériences pilotes mises en œuvre d’un point de vue méthodologique, pour en tirer les apprentissages pertinents pour l’amélioration permanente des dispositifs mis en place ainsi que pour le partage de ces expériences avec d’autres organisations mettant en œuvre des processus similaires (notamment au sein du programme impulsé par AGRICORD).
Des étapes pour la recherche-action
Signalons que la première journée a été sanctionnée par des échanges sur les pratiques agro écologiques et pourquoi cela, ce qui fait que les agriculteurs changent leurs pratiques et comment partir des préoccupations et aider les agriculteurs à formuler des problèmes à traiter avant de chuter par le rôle des animateurs sur tout le cycle de la recherche action. Les 5 étapes de la recherche actions sont notamment : la définition de la problématique d’action et le choix des problèmes à traiter ; l’accord sur les thématiques et les questions de recherches ; la définition des protocoles d’expérimentation (quelles critères, qui fait quoi avec quels moyens) ; la mise en œuvre des expérimentations, la recueille et traitement des informations et finalement l’analyse de ces informations.
Jean Baptiste M


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 56 / 171713

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos activités  Suivre la vie du site Filières porteuses (Pomme de terre,Riz,café,mais, (...)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Adresse du siège de la FOPAC NK: 78, Avenue Walikale,Quartier Himbi II;Commune de Goma, Ville de Goma,Province du Nord-Kivu
Tél : Conseil d'Administration: +243994 196 568
Secrétaire Exécutif: +243 998 625 497/ +243 811 706 019
E-mail : fopacrdc@yahoo.fr et fopacrdcongo@gmail.com

Soutenu par la DGD (Belgique)  et le CSA